Inspirez-vous

portfolio item

aventure familiale

# booaexperience

C’est dans un cadre idyllique que Lionel, 43 ans, Cathy, 42 ans et leur fils Achille, 2 ans et demi ont posé leurs valises en juillet 2017, en Haute-Savoie. Nichée au pied des montagnes et avec une vue incroyable sur lac, leur maison se fond à merveille dans le paysage. Réalisé par booa sur le terrain familial, le projet de ce couple d’enseignants revêt une dimension particulièrement affective et marque le début d’une aventure familiale chargée d’émotion.

Crédit photos ©  Teo Jaffre Studio Bekker pour booa

STORY#booaexperience

Comment avez-vous découvert booa et qu’est-ce qui vous a poussé à les choisir ? 

Lionel : Dès le départ, nous avions la certitude que c’était une maison ossature bois que nous souhaitions. Mais sans que cela ne ressemble à un chalet de montagne, même s’il y en a de très beaux. Nous avons beaucoup fouillé sur internet, à la recherche d’inspiration. Et puis nous sommes tombés sur le site de booa. Et là, on s’est dit « Voilà, c’est le style de maison qui nous convient ! » On ne savait pas encore comment serait la maison, mais dans l’esprit c’était exactement ce que nous recherchions. Quelques semaines plus tard, se tenait un salon de la construction près d’Annecy. C’est là que nous avons rencontré Jérémy, le responsable commercial de l’agence booa Savoie. Il a commencé par écouter nos souhaits, sans mettre de barrières ni de limites. Puis, il nous a dit ce qui était possible et ce qui ne l’était pas. C’est son sérieux et son sens de l’écoute qui nous a poussé à opter pour booa.

Qu’avez-vous pensé de l’accompagnement de booa au cours de votre projet ? 

Lionel :  Une fois la prise de contact établie, Jérémy n’a pas hésité à faire régulièrement le trajet de Chambéry jusqu’à chez nous pour répondre à nos questions, clarifier les choses et nous donner son avis. Nous avons beaucoup apprécié sa disponibilité. Il faut savoir que ce n’était pas une mince affaire, car nous sommes sur un site protégé et très règlementé. Le permis a donc été très long à obtenir, mais Jérémy a pris le projet à bras le corps et il a tenu bon. Je pense que certains se seraient découragés, mais lui a persévéré.La construction de notre maison a une signification d’autant plus particulière qu’il coïncide avec l’arrivée de notre premier enfant, Achille. Deux projets de vie menés à la fois. Il parait qu’un projet c’est déjà compliqué, alors deux de front… Il fallait le faire (Rires). Mais cela valait largement le coup puisqu’au final, cela a donné deux belles réussites 🙂 .On peut dire aussi que Jérémy a suivi de près les deux projets à la fois : la grossesse et la maison ;-). Ironie du sort, les deux événements étaient tellement liés que nous avons encore, dans le téléphone, un message de Jérémy qui nous a appelés au moment-même où ma femme accouchait (Rires).

Quelle étape du projet vous a le plus marqué ?

Lionel : Sans hésiter la pose de la maison : ça a été assez impressionnant ! Pour nous, mais également pour nos voisins. D’ailleurs, ils nous rappellent souvent qu’ils ont été surpris par cette rapidité d’installation. Ils sont partis le matin il n’y avait rien et ils sont rentrés le soir et il y avait une maison (Rires). La période des travaux nous a également marqués, mais pour des raisons plus affectives. J’ai le bonheur de compter mes beaux-parents parmi nos voisins. Leur maison est située juste au dessus de la nôtre. Ce qui était très pratique puisque nous avons pu nous installer chez eux et suivre les travaux de la maison au plus près. Enfin, surtout notre fils Achille en fait :). Il avait une passion pour les engins de travaux et pouvait observer le chantier à 50 mètres de là, aux premières loges. Il ne parlait pas encore à l’époque mais dès qu’il voyait le gros camion arriver, il s’empressait de nous le montrer. Notre fils ne s’en souviendra probablement pas plus tard, mais on lui rappellera ;-).

Quelles sont les particularités de votre maison ? 

Lionel : Nous avions élaboré les plans avec Jérémy. Toute la maison a été faite de A à Z à notre convenance. C’est un modèle très particulier, qui a été fait sur mesure par rapport au cadre et à l’environnement du terrain qui est en pente. C’est un modèle à étage avec le garage intégré à la maison. Nous disposons d’une grande pièce à vivre au rez-de-chaussée, une chambre parentale, deux chambres  et un bureau pour que l’on puisse corriger les copies de nos élèves en toute sérénité :).  De mémoire, il doit y avoir 178 m2. Le must, c’est incontestablement la vue splendide sur le lac que nous avons depuis le salon. C’est un endroit privilégié.

Comment votre entourage a-t-il réagi en découvrant votre maison ? 

Lionel : Au départ, mes beaux-parents avaient une idée très précise de la maison. Il fallait absolument qu’elle ait un toit. Vous imaginez bien que lorsque nous leur avons montré les plans, il manquait quelque chose… (Rires) Au bout du compte, ils sont très contents. Car d’une part le toit aurait rajouté de la hauteur à la maison et gâché leur vue sur le lac. D’autre part, le toit plat permet une toiture végétalisée avec des couleurs qui changent au fil des saisons. Ce qui est nettement plus appréciable. Quant à nos amis, ils utilisent des onomatopées : « WOW ! », « WAAA ! » « OHH !… », les  mots ne viennent pas forcément au départ. Puis dans un second temps, ils nous disent « c’est très beau ! » ou « ça a été fait avec goût ! » C’est vrai que la maison est super :).

Et maintenant que vous êtes installés, votre booa est-elle à la hauteur de ce que vous imaginiez ?

Lionel : Oui, tout à fait. On s’y sent bien, c’est exactement ce que nous souhaitions, une maison facile à vivre et lumineuse. Elle est ouverte sur l’extérieur, le lac, la montagne, le jardin, sans nous exposer à la vue de tous. Nous sommes également très satisfaits de l’aménagement intérieur. Aujourd’hui, on s’y retrouve pleinement !

Pour vous l’expérience booa a été… ?

Lionel : Une AVENTURE ! Une aventure pleine de surprises et riche en belles émotions.

  • Ça vous a plu ?