Inspirez-vous

portfolio item

cabinet medical

# booaexperience

Le charme des maisons booa parle aux professionnels aussi bien qu’aux familles. Médecin généraliste en milieu rural, Valérie a installé son nouveau cabinet dans une moov5 spécialement aménagée pour répondre aux exigences spécifiques de son métier. Et ce, grâce à la modularité de son espace intérieur ouvert à toutes les personnalisations. Le choix de Valérie tient du coup de cœur. Il s’explique également par la rapidité de construction que permet le concept booa. Au moment du départ en retraite de son associé, le docteur a dû trouver très vite de nouveaux locaux. Elle a décidé de construire, mais ne possédait pas de terrain. Histoire d’un sprint rondement mené.

Crédit photos Nis & For pour booa

STORY#booaexperience

Dites-nous tout, docteur ! Avez-vous plus de plaisir à aller au travail le matin dans votre nouveau cabinet ?

C’est beaucoup plus facile et bien plus motivant. Je me sens mille fois plus à l’aise dans ce nouvel environnement professionnel. Pareil pour mon associée. Si bien que, on peut le dire, nous sommes toutes et tous contents de venir ici chaque jour. Il est vrai que nous bénéficions dans ces nouveaux locaux d’un confort nettement supérieur par rapport à mon ancien cabinet. Je place bien sûr en un cette sensation d’espace liée à la volumétrie particulièrement agréable du lieu encore rehaussée par la chaleur et le cachet naturels du bois. Mais cette sensation globale de bien-être que vous percevez dès l’entrée provient également de mille et un petits détails qui pourraient sembler anodins au départ. Mais qui s’avèrent extrêmement appréciables à l’usage. Pour mon associée et moi-même, comme pour nos patients.

Pouvez-vous nous en donner des exemples ?

Cela commence dès l’arrivée avec… les volets électriques ! Ça n’a l’air de rien à priori et je pensais presque que c’était un luxe superflu. Mais la magie de l’automatisme vous met tout de suite dans d’autres dispositions psychologiques pour lancer votre journée. Qui n’apprécie pas d’avoir simplement à appuyer sur une commande plutôt que de devoir se retrousser les manches pour ouvrir soi-même toute la maison au prix d’un effort physique minime mais contraignant ? Il y a aussi une grande différence au niveau entretien car le nettoyage des locaux se trouve considérablement réduit, du fait de la grande fonctionnalité de ce type de construction simple et efficace. Notre choix de faire poser du carrelage partout joue, lui aussi, un grand rôle sur ce point car il accroît encore la sensation d’espace dans l’ensemble de la maison.

Et qu’en disent vos patients ?

Ce n’est pas seulement plus facile pour nous de venir ici. Je me rends également compte, d’après leurs réactions, que c’est aussi plus agréable pour nos patients d’aller chez leur médecin. Ils sont nombreux à nous féliciter carrément de notre initiative. La plupart d’entre eux nous disent que nous avons bien fait et que le résultat est super. Certains de nos patients sont même venus nous rendre visite pendant les travaux ! Pour voir à quoi allait ressembler leur nouveau cabinet ! Un point qui fait l’unanimité absolue, c’est la clarté de ces locaux. Rien à voir avec mon cabinet précédent. Beaucoup de patients sont intéressés par le concept architectural. C’est stimulant, les gens posent des questions. Cela leur donne beaucoup d’idées. Plusieurs d’entre eux sont allés jusqu’à nous demander qui est le constructeur qui a signé la maison ! Du coup, on fait de la pub pour vous !

Merci ! Et où étiez-vous installée avant ?

Je travaillais dans le cabinet de mon ancien associé qui se trouvait dans le même bâtiment que son domicile. Lorsqu’il a pris sa retraite je n’ai pas souhaité rester dans un local qui de surcroît aurait eu besoin d’être pour le moins rafraîchi. Il fallait que je trouve très rapidement un nouveau point de chute. J’avais envie, voire besoin, de changement. Mais j’étais coincée par le temps. Il fallait que je déménage sans créer de rupture dans mon activité. Quand j’ai pris la décision de bouger, nous étions en octobre. Il me restait un an pour trouver une solution.

Aviez-vous déjà un terrain en vue ?

Non, au moment de l’annonce du départ en retraite de mon ancien associé, je n’avais pas de terrain. Et même en janvier, quand j’ai conclu avec booa, je n’avais pas encore finalisé mon achat de terrain. Je voulais rester dans la commune où j’exerce depuis 5 ans. Je me suis donc rapprochée du maire qui m’a proposé le terrain de l’ancien club-house de la commune. C’était tip top. Une construction d’esprit moderne comme les maisons booa, s’intégrait parfaitement dans ce cadre.

Comment vous-êtes vous orientée vers booa ?

Je m’intéresse beaucoup au design en privé. Et le principe de la construction en bois m’a toujours plu. Le design est une véritable passion que je partage avec mon mari. C’est avec lui que j’ai parlé de booa pour la première fois. Le style des maisons que vous proposez nous a tout de suite plu. Nous avons passé des heures et des heures à feuillleter le book présentant les différents modèles de la collection. Nous sommes également allés sur votre site Internet dont nous avons quasiment exploré toute l’arborescence ! C’était bien fait et cela nous a donné de premières garanties de sérieux et de fiabilité. Puis, nous sommes allés visiter ensemble la maison-témoin qui nous a immédiatement séduits, mon mari comme moi. L’idée d’un cabinet médical en bois design correspondait à 100% à ce que je recherchais. Et quand quelque chose me plaît sur le plan esthétique, il ne me faut pas longtemps pour que le projet se finalise. Ma décision a été prise quasi instantanément. Mais le point le plus important, je vous l’ai dit, était la grande rapidité de construction qui concordait avec mes impératifs de délais. La rapidité et la fiabilité de tenue des délais sont cruciales pour un professionnel qui ne peut absolument pas se permettre la moindre rupture dans son activité. Trois mois pour bâtir un cabinet médical, c’était parfait. Et ça a marché ! (rires) Sans oublier, bien sûr, la facilité de rendre la construction aux normes handicapés, qui a fait toute la différence.

Comment avez-vous choisi le modèle de maison booa le plus approprié à vos besoins ?

Je savais exactement ce que je voulais

Y a-t-il des spécificités de votre profession dont vous avez également dû tenir compte ?

Tout à fait. Notre profession nous oblige à garder les archives médicales 30 ans. Cela représente une montagne de dossiers. Et l’informatique ne solutionne pas le problème. Notre métier est condamné à rester encore un bon moment à l’âge du papier ! Nous avons donc décidé d’adjoindre à la maison une remise de rangement destinée à stocker nos innombrables dossiers. Comme ça, ils sont là, à portée de main, mais nous ne les voyons pas. Gros avantage : les mètres carrés nécessaires à ce stockage nous sont revenus bien moins cher. Il n’est pas utile en effet d’investir dans une isolation BBC pour conserver ses archives ! C’est super pratique et bien pensé

Pouvez-vous nous faire un zoom sur le déroulement des travaux ?

Finalisation du dossier en janvier. Dépôt du permis en février et début des travaux en juin pour une livraison le 28 septembre, soit deux jours à peine avant le déménagement et l’ouverture au public. Cela signifie que l’affaire a été rondement menée pour être bouclée en neuf petits mois. De la signature du compromis de vente à la remise des clés. Là, le délai était super court. Mais il a été respecté en dépit des vacances scolaires. Et dire qu’en janvier je n’avais pas encore de terrain !

Comment avez-vous choisi les finitions ?

Nous avons commencé par procéder à la répartition des espaces qu’il nous fallait à chacune. Le bureau. La salle d’examen… Pour ma part, je voulais que tout soit plus grand que dans mon ancien cabinet. A ce stade, nous avons pu moduler les espaces à notre convenance. Et ensuite, nous avons choisi chacune sa décoration en fonction de ses goûts personnels et de ses propres ressentis. Moi, j’ai du mal à imaginer les choses sur le papier. Je me demande comment placer mon bureau. Je manque de temps et j’ai besoin de recul, de me poser. Alors, je me fais conseiller et je juge à l’arrivée. J’ai besoin de voir pour savoir si je suis contente du résultat (rires). Je suis installée depuis quelques semaines. Les murs sont encore vierges. Il me faut du temps pour trouver comment les décorer. J’apprécie les jeux de lumière sur les murs blancs. Je m’imprègne d’abord de l’ambiance. Ici, il y a beaucoup de soleil. C’est super clair. Ce ne sera qu’au bout d’un bon moment que j’accrocherai tableaux, posters et affiches.

Que vous faudrait-il en plus maintenant que vous êtes bien installée?

Au niveau professionnel, je ne rajouterai rien. Je sais qu’avec booa on peut agrandir sa maison en y ajoutant un étage à tout moment. Ce qui est une bonne chose pour moi… sur le plan privé ! Les normes de notre profession ne me permettraient pas d’installer un cabinet médical en étage, mais pour une habitation de médecin, pourquoi pas ? Notre terrain offre aussi des possibilités d’extension à l’arrière de la maison. C’est intéressant car j’ai déjà enregistré plusieurs demandes d’hébergement d’activités paramédicales comme, par exemple, de la part d’une sage-femme et d’une orthophoniste… C’est en cours de réflexion. Alors agrandir un jour ? Pourquoi pas ? Tout est envisageable. J’ai également des demandes qui ont été émises en ce sens du côté de la mairie. Le maire a évoqué le projet d’installer une micro crèche. Pourquoi pas ? Mais je ne me précipite pas. Il faut trouver la bonne personne. Je me laisse cette ouverture. Mais ce n’est pas pour tout de suite. Nous verrons en temps voulu. Je viens à peine de m’installer. Et je ne voudrais pas être victime de votre succès !

Profitez-vous de vos terrasses ?

Oui. L’autre jour, nous avons pris le temps d’un café dehors avec ma collègue. Ça augure de bons moments à la belle saison !

Les patients demandent-ils à sortir ?

Ils n’osent pas… Les pauvres ! Dans la salle d’attente, on perçoit bien la profondeur du terrain. Et les parents aimeraient volontiers lâcher leurs enfants dans le jardin. C’est sûr, c’est tentant.

Construire semble être un projet qui vous a enthousiasmée ?

C’est mon cabinet médical qui m’en a offert la possibilité ! Le design, je vous l’ai dit, c’est ma passion.

  • Ça vous a plu ?