Inspirez-vous

portfolio item

creation libre

# booaexperience

Ingénieur de formation, ancien dirigeant d’un bureau d’études dans le bâtiment, Alain a été séduit par le concept booa. Installé avec son épouse depuis le printemps dans sa nouvelle maison, il ne tarit pas d’éloges pour le constructeur alsacien. Ce client exigeant, expert en matière de construction individuelle, a pu réaliser un habitat original entièrement personnalisé. Passionné de golf, ce couple de retraités a même fait installer un green dans son jardin en Bretagne…

Crédit photos LEPOCHAT pour booa

STORY#booaexperience

Vous qui avez travaillé dans le bâtiment, pourquoi avez-vous choisi booa ? 

Alain : La maison booa correspondait bien à mes attentes. J’ai trouvé là un produit plus près de l’industrie que du bâtiment traditionnel. Par rapport aux constructeurs traditionnels, j’ai trouvé que booa était plus fiable en termes de délais et de prix. Et le produit est bien connu par toutes les entreprises sous-traitantes, les corps d’état secondaires. C’est quelque chose d’appréciable, qu’on ne trouve que rarement. D’habitude, le second œuvre est sous-traité à la sauvette et le client n’obtient pas la prestation espérée. J’ai également trouvé le management de l’équipe booa efficace. Les informations circulent bien entre le commercial et le maître d’œuvre, il y a un lien harmonieux. Le produit est parfaitement maîtrisé.

Comment avez-vous connu booa ?

Alain : Nous avons connu booa grâce à internet. Nous étions à la recherche de choses nouvelles. Ensuite nous sommes allés visiter la maison témoin à Languidic et elle correspondait bien à nos attentes.

Avez-vous réalisé des devis auprès d’autres constructeurs ?

Alain : Nous avons vu un concurrent à Vannes. Mais nous nous sommes décidés rapidement à la vue de la maison témoin et face aux arguments booa. J’ai obtenu une réponse pertinente à chaque question que j’ai posée. Au niveau des constructeurs de maisons individuelles, la concurrence est importante mais aucun ne possède cette fiabilité. J’ai apprécié l’interactivité, la fiabilité et la réactivité de booa. Il n’y a pas eu d’aléas par rapport aux promesses faites, pas de mauvaises surprises. Chez booa, le prix était ferme et définitif, il a été parfaitement tenu. J’ai été très satisfait. Et j’ai bien aimé le concept : c’est un peu comme un jeu de construction.

Vous ne vous attendiez pas à ça ?

Alain : Si, car j’avais déjà réalisé des maisons en bois pour des constructeurs dans d’autres régions, mais leur concept n’était pas aussi abouti. Les problèmes que j’avais rencontrés à l’époque ont été résolus par booa. Ici, nous sommes plus près de la construction automobile que du bâtiment et de ses aléas. Leurs concurrents se rapprochent d’un artisanat opportuniste, alors que chez booa, ce sont de vrais professionnels. Pourtant je ne suis pas un homme du compliment, a priori.

Pourquoi avoir choisi une maison en bois ?

Alain : Auparavant nous avions une maison traditionnelle que j’avais moi-même dessinée et construite. J’ai travaillé sur tout type de maison, mais au niveau rapidité de livraison et fiabilité de construction, le bois est bien positionné. Indépendamment de ses performances techniques, le bois demeure un produit chaleureux et convivial. Et c’est un matériau plus souple par rapport à une construction en béton qui implique un problème de portée. Il y a des limites contraignantes avec le béton, qu’on ne retrouve pas avec le bois. On peut aller beaucoup plus loin avec ce matériau.

Comment avez-vous aménagé l’intérieur de la maison ?

Alain : Comme il n’y a pas d’éléments porteurs contraignants nous avons pu faire quelque chose de très original. Nous avons dessiné les plans nous-mêmes. C’est une maison qui a beaucoup moins de cloisons que la maison témoin. Au rez-de-chaussée, les chambres sont devenues des bibliothèques et des salles télé en enfilade avec des ambiances différentes. Nous voulions avoir une vue à travers les différentes pièces du rez-de-chaussée. Et grâce au système de vitrage, il y a une continuité entre la vie au salon et l’extérieur. Nous avons aménagé une grande terrasse avec une pergola orientable.

Mais vous n’avez pas pu réaliser le toit terrasse, n’est-ce pas ?

Alain : Non, nous avons dû mettre une toiture pour nous conformer aux contraintes géographiques bretonnes. Les règles de construction en Bretagne sont très compliquées. Nous avons essuyé plusieurs refus de permis de construire des Bâtiments de France et de l’agglomération. Mais nos interlocuteurs chez booa ont bien réagi, ils nous ont épaulés et ont été réactifs. Finalement, nous avons un grand grenier qui nous permet de stocker des meubles, ce qui est pratique aussi.

Comment les gens du village ont-ils réagi par rapport à cette construction ?

Alain : À ma connaissance il n’y a pas eu de réaction négative des élus. Ils ont tous suivi le chantier de près, le maire est venu à la pose du premier mur. Comme notre maison est située au centre du village, mon pari était que nous y soyons bien intégrés. Et c’est le cas. Au niveau du paysagisme, nous avons fait le nécessaire. Comme nous n’avons pas été confrontés au problème des travaux imprévus qui se rajoutent en fin de chantier, nous avons pu tout terminer, jardin compris. Nous sommes allés jusqu’au bout. Et le jardin est vraiment bien assorti à la maison. Nous en avons profité pleinement cet été.

Recommanderiez-vous de construire avec booa ?

Alain : Oui, nous avons activé le bouche-à-oreille ! Une amie à nous qui projette d’ouvrir un golf dans le Nord, va construire le bâtiment du club-house avec booa. Concernant les bureaux et les locaux professionnels, leur concept fonctionne très bien aussi. Car tout le monde cherche la même chose : des travaux sans aléas, des prix sans dérapage et des délais respectés.

  • Ça vous a plu ?