# booaexperience

Jean-Paul et Christelle sont ostréiculteurs en Normandie. Après le départ de leurs trois grands enfants de la maison familiale, le couple s’est mis en quête d’une nouvelle maison plus proche de leur travail et surtout plus propice à abriter leurs jours futurs. Séduits par le concept des maisons booa, ils se sont lancés avec enthousiasme dans cette nouvelle aventure .

Crédit photos © Thierry Houyel pour booa

STORY#booaexperience

C’est votre première construction ? 

Christelle : Oui la première… et la dernière d’ailleurs je pense 🙂 Une c’est déjà pas mal ! (Rires) Nous étions déjà propriétaires d’une maison, mais nous savions que cela allait être très compliqué d’y vivre dans quelques années. Elle était à étage sur plusieurs niveaux. Et lorsque nous nous projetions à 80 ans, il nous serait totalement impossible d’y habiter en toute autonomie. Les choses se sont ensuite concrétisées lorsque nous avons trouvé LE terrain, un vrai coup de cœur ! Il était idéalement placé, + en bord de mer et près de notre lieu de travail : nous n’avons pas hésité une seconde et nous l’avons acheté 🙂 ! Ne restait plus qu’à trouver LA maison plain-pied à installer dessus !

Et pourquoi avez-vous choisi de construire une booa ? 

Christelle : Auparavant, nous avions fait une première étude sur plans avec un architecte, mais nous avons déchanté lorsqu’il nous a chiffré le projet. Non seulement cela nous revenait très cher mais en plus les travaux auraient duré assez longtemps, ce qui n’était pas possible pour nous, car notre objectif était de vendre notre maison et commencer les travaux dans la foulée. Après plusieurs recherches sur les différents concepts de maisons, je suis tombée sur le site web de booa et là on s’est dit « Tiens pourquoi pas, c’est joli, original et apparemment la construction est rapide ». Pour obtenir plus d’infos, nous sommes donc allés au salon de la maison à Rennes, où nous avons rencontré un membre de l’équipe booa bretonne, qui nous a orienté vers son collègue de l’agence normande basée à Caen. Je l’ai contacté et ensuite… tout est allé très vite. On a eu le temps de monter tout le projet et tout c’est ensuite super bien goupillé pour nous. Donc au niveau de la rapidité c’était assez extraordinaire !

Comment se sont déroulées les différentes étapes du projet ?

Christelle : La dalle a été faite en novembre, la maison est arrivée en janvier et on y est entré en avril-mai pendant le week-end de l’ascension. C’était super rapide, tout s’est très vite enchaîné! Tous les corps de métier étaient hyper bien coordonnés, il n’y avait pas une semaine sans qu’il ne se passe quelque chose. C’était génial 🙂 ! Comme nous étions très pris par notre travail, il était impossible pour nous de gérer les différents artisans. Donc nous avons opté pour les artisans que booa nous proposait. Ils avaient l’habitude de travailler ensemble et communiquaient très bien entre eux. Ça a clairement simplifié les choses.

Quelle étape du projet vous a le plus marqué ? 

Christelle : Plusieurs étapes en réalité 🙂  D’abord la pose de la chape, c’était le tout début ! On tirait les mètres dans tous les sens pour se rendre compte des espaces (Rires). Après, ce fût l’arrivée de la maison bien sûr ! C’était quelque chose, de voir arriver les grandes grues dans le village. On les voyait depuis notre lieu de travail, c’était impressionnant. Ensuite nous sommes allés sur place, et c’était vraiment chouette :). Quand les cloisons se sont installées aussi, on pouvait maintenant se rendre compte de l’espace de chaque pièce. On allait tellement régulièrement sur le chantier – tous les jours en fait – que ça a rapidement fait partie de notre quotidien. Chaque jour était important, car chaque jour il y avait de nouvelles choses.

Quelles sont les particularités de votre maison ? 

Christelle : Pour l’extérieur, on a opté pour une façade claire-voie et du Trespa. Ça donne un côté très moderne qui rend bien, et c’est ce qui nous a plu. À l’intérieur, nous voulions une belle pièce à vivre, avec une grande cuisine ouverte et quelques petites séparations en verre, style atelier. La principale exigence était le plain-pied pour optimiser l’accessibilité. J’avais dit à booa que je voulais que l’on puisse circuler en chaise roulante. Je ne veux pas finir en maison de retraite, c’était donc un paramètre hyper important pour moi. Pour tout ce qui est accès douche, même dans notre chambre, tout est fait dans ce sens également. Dans la cuisine, on peut tourner autour de l’îlot central en fauteuil. Bon, il n’y aura la place que pour un seul fauteuil, on ne pourra pas passer à deux, donc ça sera à chacun son tour (Rires).

Est-ce que votre maison est telle vous l’imaginiez?

Christelle : Oui, oui ! 🙂 ça va faire un an maintenant que nous y habitons. On avait peur de quitter nos vieilles pierres et notre vielle maison, mais la qualité de vie que l’on a aujourd’hui est très agréable. Au niveau isolation c’est vraiment super ! Que ce soit isolation phonique ou thermique, on sent qu’il n’y a pas de perdition. On n’a pas eu d’autre système de chauffage que notre poêle à pellets cet hiver, et c’était hyper agréable. Et puis le plain-pied, qu’est-ce que c’est bien !!!! (Rires) Je confirme que ça change la vie. C’est une maison dans laquelle il fait bon vivre. Tous ceux qui la visitent sont conquis et la trouvent super ! A chaque fois que l’on voit des gens qui construisent, on leur explique notre projet, comment il s’est passé et là… « wouah » ils sont sidérés par la rapidité… et la qualité en plus.

Pour vous l’expérience booa a été… ?

Christelle : Géniale :)! Une très belle expérience car nous avons été bien suivis, bien coachés et tout est allé très vite. Nous n’étions pas là à attendre que cela se passe, à se poser des questions : il y avait une bonne présence de booa sur le terrain et ça c’était très rassurant. Pourtant nous appréhendions vraiment de nous embarquer dans une construction, pensant que ça allait être beaucoup plus galère. Et finalement… c’était simple et rapide !

  • Ça vous a plu ?