Inspirez-vous

portfolio item

le choix du coeur

# booaexperience

Philippe et Sylvie sont propriétaires de gîtes à Saint-Amand-Les Eaux, près des Thermes. Il y a deux ans, le couple a eu l’opportunité d’acheter le terrain juste à côté des gîtes dans lesquels ils accueillent des curistes originaires de toute la France. A 58 ans, Philippe est loin d’être un novice en matière de construction. Avec 20 années d’expérience en tant qu’agent immobilier, plusieurs constructions et de nombreuses maisons visitées, l’homme connaît même très bien ce domaine. C’est donc dans un projet mûrement réfléchi, que son épouse et lui se sont lancés. Et pour les accompagner, ils ont choisi de faire confiance à booa.

Crédit photos © Xavier Topalian pour booa

STORY#booaexperience

Comment avez-vous connu booa ?

Philippe : J’avais, depuis quelques temps déjà, l’idée de construire une maison en bois. Mais je ne savais pas encore avec quel constructeur. Un jour, un curiste en provenance de Picardie est venu chez nous. Il nous a ramené le Courrier Picard de la veille. En le lisant, je suis tombé sur un article consacré à une maison booa, qui venait d’être posée dans la Somme. Ca a été mon tout premier contact avec booa :). Ensuite, j‘ai cherché des informations complémentaires sur le site internet. Puis j’ai téléphoné.

Et qu’est-ce qui vous a convaincu?

Philippe : Au départ, ce qui m’a plu chez booa c’est le design, ça c’est clair ! Ma femme et moi nous sommes ensuite rendus à Lièpvre, à l’occasion de leurs portes ouvertes. Nous avons eu la chance de visiter le site de production. A ce moment-là, j’ai  immédiatement été mis en confiance. Et puis ce qui est sympa avec booa, c’est que l’on peut moduler la maison aussi bien en longueur qu’en largeur. Rien n’est figé. Enfin, d’un point de vue purement pragmatique, le fait que booa propose une assurance dommages-ouvrage a fini de me convaincre.

Comment se sont déroulées les étapes suivantes ?

Philippe : Sylvie et moi savions exactement ce que nous souhaitions. En six mois, nous avions dessiné une dizaine de plans avant d’être totalement raccord. Ma femme s’est occupée de la décoration et tout a été calculé en fonction des meubles qu’on allait acheter. Une fois le projet ficelé puis signé, booa s’est occupé du permis de construire, que j’ai rapidement obtenu. La structure a été posée début janvier 2017. C’était même la première maison booa posée de l’année 🙂 Et ça a été un moment très fort ! Le suivi dont nous avons pu bénéficier tout au long de la mise en œuvre de ce projet a été vraiment top 🙂 Je me posais pas mal de questions techniques. Des interrogations dont j’ai pu faire part à Bertrand, le conducteur de travaux, au fur et à mesure. C’est vraiment appréciable d’avoir en face de soi des personnes réactives et vraiment compétentes. Que ce soit Nicolas qui nous a fait visiter le site de production, Bertrand, le conducteur de travaux, Sonia, l’assistante technique et Stéphanie, la directrice commerciale, ils ont tous su être à l’écoute de nos besoins et de nos inquiétudes. Et puis surtout, on voit qu’ils savent de quoi ils parlent. J’ai d’ailleurs une anecdote à ce sujet : dans notre région, en hiver, il fait très froid ! J’ai donc décidé d’installer un poêle à pellets ainsi qu’un poêle à bois dans la maison. Et Bertrand m’a alors dit que le poêle à bois serait de trop. Je lui ai répondu «  Mais non, mais non… » Mais en fait si… Il avait totalement raison. Parce qu’au final on ne s’en est pratiquement pas servi cet hiver ! (Rires)

Quelles sont les particularités de votre maison ?

Philippe : Nous sommes partis sur la moov5, que nous avons agrandie à 18 m. Nous avons optimisé la place, ce qui nous permet d’avoir un salon-séjour de 74 m2 ! On y a fait une ambiance atelier, avec un carrelage imitation béton ciré. Autour de la maison, nous avons 120 m2 de terrasse. Pour aérer l’espace entre la maison et le garage dans lequel je stocke mon vélo et mon outillage, nous avons construit un carport. C’est vraiment très sympa. Honnêtement … J’adore ma maison 🙂 ! J’ai fait tous les travaux intérieurs avec un ami. Dès que j’ai eu les clés, nous nous sommes mis au travail et en cinq mois c’était plié. En mai, nous emménagions. Aujourd’hui, Sylvie et moi y sommes tellement bien, que nous avons l’impression d’avoir toujours vécu dans cette maison. Si on devait construire à nouveau, nous referions, à quelques petits détails près, exactement la même chose. Nous avons d’ailleurs pour projet de vendre notre activité d’ici quelques années, et construire une nouvelle maison booa en bordure de forêt ;).

Comment réagissent les curistes en découvrant votre maison ? 

Philippe : Chaque semaine nous organisons un apéro avec les curistes qui logent dans nos gîtes. Certains qui sont venus l’année dernière ont d’ailleurs été très étonnés. La dernière fois qu’ils étaient là, il n’y avait qu’un terrain vague et aujourd’hui ils découvrent une nouvelle maison. Il y a parmi eux, beaucoup de retraités qui ont déjà construit, au moins une fois dans leur vie, mais qui connaissent très mal les constructions en bois. Ils posent beaucoup de questions techniques. Mais ce qui les épate le plus, ce sont les délais.  Certains vont jusqu’à dire : «  Dans ces conditions, même à notre âge on pourrait construire »  Ils se rendent compte que cela peut aller très vite !

Pour vous, l’expérience avec Booa a été…?

Philippe : Formidable ! Sincèrement, sincèrement, sincèrement formidable !

  • Ça vous a plu ?