# booaexperience

Pour son premier projet de construction, Jean-Luc, 45 ans, n’était pas plus angoissé que ça. Restaurateur dans un petit village du Nord Alsace, il n’avait pas le temps de s’engager dans un chantier très long et compliqué. Ses exigences de rapidité, de qualité et de souplesse ont été satisfaites. Installé dans sa nouvelle maison depuis le mois de janvier, il ne regrette pas son choix. Il peut désormais s’adonner pleinement à ses deux passions : les bon petits plats et se balader dans les airs en paramoteur.

Crédit photos NIS & FOR pour booa

STORY#booaexperience

Quelles étaient vos exigences pour cette construction ?

Jean-Luc : Je voulais un chantier rapide. Je ne voulais pas attendre un an pour aménager. Mon vœu a été exaucé : les travaux ont débuté l’an dernier début juillet et cette année début janvier, j’ai pu emménager. Au départ, je souhaitais du bois à l’intérieur et à l’extérieur. Mais avec les nouvelles normes d’isolation, les poutrelles coûtent cher. Au niveau budget, j’ai trouvé booa très abordable par rapport à la qualité du service. J’avais vu un concepteur suédois qui était plus cher. Et puis l’entreprise booa est française qui plus est, alsacienne. Autant faire travailler nos Français et nos Alsaciens !

Qu’est-ce qui vous a plu chez booa, hormis la rapidité de construction ?

Jean-Luc : J’ai été séduit par la souplesse du concept : comme il n’y a pas de murs porteurs, on peut transformer l’intérieur à volonté ! Le toit plat m’a plu aussi, je trouve que c’est original. Et je ne voulais pas d’une maison à étage, je ne voulais plus escalier. J’ai 45 ans, je suis encore jeune, mais je vois dans le futur. Si j’atteins les 80 ans, il vaut mieux que je vive dans une maison de plain-pied. J’ai également beaucoup apprécié l’équipe booa : je l’ai trouvée très efficace et très professionnelle.

Comment avez-vous adapté le modèle ?

Jean-Luc : J’ai choisi une moov4 (un modèle rectangulaire) que j’ai transformée en L. Car je voulais une salle de bain plus grande que la normale. D’un autre côté, j’ai un peu réduit la surface de la cuisine mais je la trouve encore assez grande. J’ai conservé les trois chambres et j’ai un peu raccourci la longueur de la maison.

Comment se sont déroulés les travaux ?

Jean-Luc : Les travaux se sont très bien déroulés. J’ai juste rencontré un petit souci au niveau du branchement de la cheminée car il manquait une pièce. Mais la personne de chez booa qui s’occupait du suivi de chantier a vite résolu le problème !

Maintenant que vous êtes bien installé, y a-t-il des choses que vous aimeriez changer ou ajouter ?

Jean-Luc : Je souhaiterais une autre commande pour activer les brise-soleil extérieurs. Car actuellement je n’ai qu’une commande et je dois traverser toute la maison pour accéder aux boutons, ce n’est pas pratique. Je souhaiterais également ajouter une maison de jardin de style pool house en bois et une piscine. Et installer à l’extérieur des panneaux en bois de mi-hauteur pour fermer l’espace terrasse : aujourd’hui je retrouve dans mon jardin des gens, des chiens, et certaines personnes traversent même la terrasse ! Il y a beaucoup de curieux et comme j’ai de grandes baies vitrées, on peut voir à l’intérieur. Il n’y a pas de clôtures, alors forcément… Mais d’un autre côté, cela fait de la pub pour booa ! Sinon, si j’avais pu, j’aurais fait construire une maison deux fois plus grande ! (rires)

Que disent vos voisins et vos proches de cette construction ?

Jean-Luc : Comme je suis restaurateur, avant de démarrer le chantier, j’en ai parlé autour de moi au village. Les anciens du village étaient sceptiques concernant le toit plat. Ils me disaient : « Tu auras des infiltrations d’eau s’il n’y a pas de tuiles ! ». Mais finalement depuis que la maison est posée, les gens aiment bien. Je l’avais même fait visiter au doyen du village qui avait adoré. Beaucoup de gens me demandent qui est le constructeur. Depuis que j’ai aménagé je n’entends que du positif sur cette maison !

Vous projetez d’installer une piscine l’été prochain ?

Jean-Luc : Oui, j’aimerais que le projet pool house et piscine soit réalisé l’été prochain. Si je travaille bien au restaurant cette année, c’est faisable, sinon j’attendrai deux ans. Mais dans l’idéal, je souhaiterais que l’été prochain, tout soit fini : les clôtures, les plantations, les arbres… Pour l’instant j’ai planté quelques fleurs, ça décore un peu, mais il n’y a rien à part le gazon. J’aimerais que tout soit déjà fini, mais d’un autre côté, je n’ai emménagé que depuis janvier !

  • Ça vous a plu ?