# STORY BOOA

– INTERVIEW DE BERTRAND BURGER, PDG BURGER & CIE + FONDATEUR DE BOOA –

Construire doit être un plaisir. Pas une galère.

M. Burger, pour quelles raisons vous êtes-vous lancé dans la maison à ossature bois ? 

Parce que la maison en bois est l’avenir de la construction. Et que notre entreprise travaille le bois sous toutes ses formes depuis 1847. Nos équipes ont développé autour de ce matériau noble et vivant un savoir-faire unique qui nous est propre. Proposer un concept innovant de maisons contemporaines représente l’aboutissement logique de tout le trajet accompli par les différentes générations qui se sont succédées au sein de notre société. Le bois est un matériau naturellement écologique qui permet, lorsqu’il est bien mis en oeuvre, de réaliser d’importantes économies d’énergie. Il est à la fois vivant et renouvelable, certifié et garanti. Notre projet consiste à faire rimer écologique et esthétique.

​Ce côté entreprise plus que séculaire est assez surprenant. pour tout le monde booa fait plutôt figure de nouveau constructeur qui monte.

Un constructeur qui monte lui-même les maisons en bois qu’il conçoit et fabrique pour être tout à fait exact ! (sourire). En fait, booa est une jeune marque, mais notre entreprise construit des maisons en bois depuis de nombreuses années. Le fait est que cette activité est longtemps restée quasi-confidentielle. Nous n’avions pas encore conçu une gamme complète et cohérente de modèles complémentaires en termes de surface. Nous nous contentions simplement de répondre aux demandes spontanées qui nous étaient faites. Pour nous, construire des maisons était juste le prolongement naturel de notre activité de charpentier. Mais qu’est-ce qu’une maison à ossature bois, si l’on y réfléchit, sinon une charpente complexe habillée de bardage ? Le fait que nous soyons une entreprise plus que séculaire, comme vous le soulignez, est notre meilleure garantie de durabilité donc de fiabilité. Nous étions déjà là avant-hier. Nous serons encore là demain. Et après-demain ! (sourire).

​​On entend souvent dire que vos maisons en bois sont originales. comment réagissez-vous lorsqu’on vous fait cette réflexion ?

Je trouve surtout qu’elles sont très simples et très agréables à vivre. C’est dans cet esprit que nous les avons conçues. En intégrant, par exemple, systématiquement la notion de modularité dès le début du process. Nous pouvons ainsi offrir de larges possibilités de personnalisation à chacun de nos clients. Pour qu’il se reconnaisse dans sa maison. Mieux encore, pour qu’il ait le sentiment que sa maison le définisse. Et, signe qui ne trompe pas, c’est également ce que nous disent nos nouveaux propriétaires, dès qu’ils ont pris leurs marques dans leur maison. Au début, c’est naturellement l’aspect esthétique qui prime. Nous ne pouvons que constater – avec grand bonheur d’ailleurs – que nos maisons plaisent. Les maisons booa sont d’une esthétique architecturale minimaliste. Elles n’ont jamais rien de kitsch. En général, les gens les trouvent belles et originales à cause de leur architecture toute en lignes sobres et épurées. Ce n’est qu’ensuite qu’ils s’aperçoivent de leurs grandes qualités fonctionnelles. En réalité, c’est beaucoup de travail de faire aussi simple ! (rire)

​​​Un autre point qui impressionne beaucoup est la rapidité de pose que permet votre concept. a quoi est-elle dûe ?

Nous posons généralement nos maisons en bois  en moins de 24h. Le matin, il n’y a encore rien. Juste la dalle sur laquelle seront mises en place les façades et la toiture. Et le soir, nous pouvons vous remettre les clés. Votre maison est là, devant vous, hors d’eau et hors d’air. Les façades et le toit sont montés, l’isolation a été assurée. Le gros oeuvre est terminé. Et, cerise sur le gâteau, votre maison est déjà belle à ce stade. C’est tout le contraire des constructions traditionnelles qui ne sont généralement pas très jolies jolies à voir lorsque le gros oeuvre est achevé. Elles n’ont notamment pas encore de crépi, alors que les nôtres sont déjà ornées de leur bardage. Entre autres.

​​​C’est quoi l’astuce ? vous avez un truc ?

C’est vrai, c’est magique. Mais il n’y a pas de truc ! Excepté le fait que les menuiseries, portes et fenêtres, ont été prémontées sur les façades dans nos ateliers. Nous essayons d’anticiper un maximum d’opérations avant la pose elle-même afin de réduire autant que possible la durée des travaux sur chantier. Dans les constructions classiques, cette phase de travaux représente souvent une véritable galère. Et plus elle dure, plus le risque est grand de voir votre chantier bloqué par des intempéries. Alors qu’avec une maison booa – hormis en cas de tempête – vous ne courez pas ce genre de risques. Nous vous remettons généralement les clés de votre maison dès le premier soir.

C’est certain, psychologiquement, c’est un point très fort, de pouvoir fermer sa maison à clé dès le premier soir du chantier.

Notre rapidité de pose peut aussi représenter un gros avantage financier. Elle permet notamment d’être prêt à lancer le chantier dès que votre bien immobilier précédent est vendu. Et de mener tous les travaux à bien avant que la procédure de vente ne soit bouclée.

​En parlant finances, comment avez-vous construit votre collection de maisons depuis l’entrée jusqu’au haut de gamme ?

Nous ne raisonnons pas en termes de prix mais de surface. Nous ne vendons pas des maisons bon marché et des maisons plus chères. Nous construisons de petites et de grandes maisons. Chez booa, ce qui détermine votre budget, ce sont avant tout vos besoins en matière d’espace.

​​On a souvent l’impression que vous prenez l’exact contre-pied des constructeurs traditionnels. est-ce intentionnel ?

Ce n’est pas notre but. Rassurez-vous ! (sourire) Nous essayons juste de rester nous-mêmes. Quel que soit le produit que nous créons, maison ou objet d’aménagement, j’ai pour principe d’accorder à mes concepteurs un droit à l’erreur dans leurs premières ébauches. Cela leur permet d’envisager les choses sous un angle inusuel et de produire des solutions inédites. Notre différence par rapport à nombre de constructeurs traditionnels que j’ai pu rencontrer, c’est que nous n’avons aucun a priori, zéro préjugé. Nous envisageons les choses avec un regard neuf. Se fixer des barrières à l’avance, c’est prendre le risque de se mettre des oeillères.

​​Vous évoquez souvent cette notion de risque. c’est important pour vous ?

C’est lié au fait que nous nous fixons une obligation de résultat. Pour moi, lorsqu’un client nous commande une maison, c’est comme s’il nous achetait un bac à fleurs ou une pergola. Je veux qu’il soit satisfait par le produit que nous lui livrons. C’est plus fort que nous ! C’est dans notre culture. Lorsqu’un de nos clients prend possession de sa maison booa, c’est comme si notre travail ne faisait que commencer. Nous voulons qu’il soit content pendant des années, des décennies. Nous nous mettons juste à sa place. En fait, nous concevons et réalisons chacune de nos maisons comme si nous allions y habiter nous-mêmes. Pour moi, construire doit être un plaisir pas une galère.

​​​Un plaisir carrément ?

Oui. Une maison, c’est l’achat d’une vie. Il ne faut jamais l’oublier. Quand on y regarde de plus près, on constate que les hommes d’aujourd’hui travaillent bien souvent toute leur vie pour s’offrir un habitat qui leur plaise.

C’est cela pour vous la « démocratisation du design » ?

Exactement. Nous nous efforçons également de faire rimer esthétique et économique. Pour nous, booa, c’est b comme beau, o comme original (sourire), o comme osé et a comme astucieux. Nous nous fixons ce cahier des charges pour tous nos produits. Nos maisons aussi bien que nos objets d’aménagement. Ici, astucieux veut dire optimisé.

Y a-t-il une typologie de clients booa ?

Absolument pas. Nos maisons en bois séduisent des gens très différents. Il n’y a pas un style vestimentaire booa voire un sociostyle booa. Nous rencontrons des gens de tous âges, de toutes cultures et de tous milieux sociaux. Le seul point commun que nous voyions, c’est qu’il s’agit toujours de gens ouverts qui n’ont, comme nous, pas trop de préjugés qui bloqueraient leur jugement. Ce sont des gens « open » avec cette idée de « sans frontières » qu’apporte le mot en anglais. En fait, ils sont comme nous. Car nous aussi, nous sommes 160 personnes différentes dans notre entreprise. Il n’y a pas de formatage, pas d’uniforme booa. Ce qui explique sans doute l’importance que nous accordons à l’idée de personnalisation de nos maisons en bois. Chacune d’elles est une oeuvre unique. Un original.

​En conclusion, comment définiriez-vous en 2 mots, l’esprit qui anime booa ?

L’esprit booa, c’est d’offrir le top du top aujourd’hui et encore mieux demain.
En 2 mots ? Allez, 4 ! (rire) L’amour du beau. L’amour du bois !

Vous souhaitez construire votre booa ?